UTMB : Ultra Trail du Mont-Blanc 2019

Retour aux actus

L’Ultra Trail du Mont-Blanc, ou UTMB, est une course de fond qui se déroule tout autour du Mont-Blanc, à la fois en France, en Suisse et en Italie.

L’objectif : finir premier sur un parcours de plus de 168 kilomètres et 10 000 mètres de dénivelé positif à monter puis descendre en moins de 46 heures et 30 minutes. Chaque année à la fin août, cette course démarre à 18h dans la ville de Chamonix, et demandera aux participants de passer deux nuits le long de ce sentier de trekking. En 2019, l’UTMB se déroulera à nouveau comme chaque année.

L’Ultra Trail du Mont-Blanc : une course à pied pour les meilleurs coureurs de fond

L’Ultra Trail du Mont-Blanc est une course difficile qui réunit les grands champions de la course de fond. Extrêmement éprouvante, elle demande à chaque coureur de passer deux journées quasi complètes à évoluer sur une piste sur un dénivelé de plus de 10 kilomètres. Il s’agit par conséquent de l’une des courses de trekking qui attire le plus d’attention.

Les autres courses

Autour de l’Ultra Trail du Mont-Blanc, d’autres courses se sont développées en parallèle. Ces courses du Mont-Blanc servent d’ouverture en attendant que la véritable compétition commence. Ces courses sont bien plus accessibles au grand public, bien que certaines restent très exigeantes.

C’est le cas de la TDS, « sur les Traces du Duc de la Savoie », qui est un trail du Mont-Blanc de 112 kilomètres et 7 300 mètres de dénivelé, mais aussi d’autres courses :

  • Courmayeur-Champex-Chamonix, ou CCC, une course de 101 kilomètres sur 6 100 mètres de dénivelé.
  • Orsières-Champex-Chamonix, ou OCC, un trail du Mont Blanc similaire, mais de seulement 55 kilomètres pour 3 500 mètres de dénivelé.
  • La Petite Trotte à Léon, ou PTL, qui fait parcourir à des équipes plus de 300 kilomètres sur 25 000 mètres de dénivelé en plus de 150 heures.

Cette dernière course du Mont-Blanc se fait en autonomie complète.

Conditions d’admission

Difficulté oblige, le jury organisateur de l’Ultra Trail du Mont Blanc ont fixé des conditions à l’inscription, nommés « Points ITRA ». L’ITRA, ou International Trail Running Association, délivre des points aux participants d’autres trails un peu partout dans le monde. Selon la longueur et la difficulté de ces parcours, les premiers au classement obtiendront un certain nombre de ces points qu’ils pourront ensuite faire valoir pour la course du Mont-Blanc. Pour avoir une chance de participer à l’UTMB, il faut donc participer tout au long de l’année à des courses reconnues par l’ITRA.

Pour récupérer les 15 points nécessaires à la participation à l’UTMB, il faut participer en moyenne à deux trails longs et un trail moyen. Ce nombre de parcours à effectuer peut cependant évoluer selon les réussites et les échecs.

Avec la montée d’année en année du nombre des demandes pour participer, le jury a du corser les conditions d’admissions : avec 6 400 participants pour seulement 2 300 dossards, un tirage au sort a désormais été mis en place. Si l’obtention des points peut prendre entre un et deux ans à un coureur, ce tirage au sort oblige les coureurs à attendre généralement 3 à 4 ans afin de participer à l’Ultra Trail du Mont-Blanc.

Victoire en 2018

Résultats 2018 :

Le 1er à l’Ultra Trail du Mont-Blanc a été Xavier Thevenard, qui a parcouru les 168 kilomètres en 20 heures et 44 minutes.

Derrière lui, c’est Robert Hajnal qui est arrivé après 21 heures et 31 minutes.

Enfin, le troisième sur le podium a été Jordi Gamito, après 21 heures et 57 minutes de trajet.

Nos actus
Toutes les actus